Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 06:00

 

Cet été j'ai assisté à un déshabillage peu banal sur la côte d'azur, d'autant plus qu'il faut attendre que le beau garçon est atteint l'âge de 30 ans minimum et 40 ans c'est encore meilleur.

Mais non, ce n'est pas ce à quoi vous vous attendez !



En redescendant du Mont Vinaigre, dans le massif de l'Estérel, j'ai remarqué que certains arbres avaient quelque chose d'inhabituel et puis j'ai réagi que c'était des chênes liège tout nu et bien cela n'a peut être rien d'extraordinaire mais je n'en avais jamais vu.

Arbre ancestral, puisqu'il est présent sur la terre depuis 6500 ans, c'est un arbre qui pousse essentiellement sur des sols arides et grâce à ses racines pivotantes, il peut s'enraciner très profondément dans des sols argileux ou même superficiels et s'adapte très bien à la sécheresse.




On le trouve essentiellement dans les Pyrénées orientales mais aussi dans le var pour la France car les premiers producteurs sont le Portugal et l'Espagne

Plus petit que ses congénères, il dépasse rarement les 15 mètres et pourrait vivre très longtemps si l'homme ne le déshabillait pas aussi souvent..

Depuis tout temps les hommes l'ont utilisé pour ses glands, pour son bois combustible, pour l'isolation mais c'est avec son écorce qu'il a obtenu ses lettres de noblesse. En effet, c'est un tissus végétal extraordinaire d'une densité très faible qui est très apprécié comme isolant mais surtout comme matériau idéal de bouchage de bouteilles depuis plus de 5 siècle.

Les suberaies reçoivent aujourd'hui le soutien de l'Institut Méditerranéen du Liège pour les rénover et les protéger.

Il existe 3 sortes de liège vendu en général sur pied :

  • le liège femelle « bouchonable »

  • le liège mâle de moins bonne qualité

  • le liège brulé que l'on utilise pour produire des panneaux d'aggloméré noir

     

Le premier déshabillage appelé « démasclage » a lieu vers 30 ans, l'écorce est alors épaisse de 25 ou 30 cm mais toute crevassée et ne vaut pas grand chose, on l'appelle le liège mâle. Puis l'arbre se rhabille peu à peu et se couvre d'une belle écorce souple et élastique que l'on appelle le liège femelle. Vous voyez bien que les femmes sont toujours les meilleures, c'est vrai jusque dans la nature !

Puis vient le liège brulé, il faut savoir que le liège est un excellent isolant thermique et que cet arbre a un comportement assez exceptionnel devant le feu. Lors du passage des flammes, le liège est carbonisé mais il protège les parties vitales de l'arbre et tel le Phénix, il peut renaître de ses cendres et reverdir dans les mois qui suivent le sinistre. Ce qui en fait un arbre remarquable aux multiples avantages économiques et écologiques qui m'a donné l'occasion de vous faire cet article.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

geoprospects 02/11/2009 00:24


Bonsoir Fransua,

Nous avons eu autant de plaisir à lire cet article sur les chênes liège dont on récolte l'écorce dans le Var que tu en as eu à l'écrire !

Tu trouveras une vidéo et des photos de cet arbre étonnant qui mérite bien que l'on parle de lui, filmée et photographiées de près dans le Jardin botanique de la ville de Sainte Maxime, sur notre
blog avec ton article en lien...

A bientôt.

Geoprospects


fransua 02/11/2009 18:44


j'y suis allée et vous remercie


Thérèse 04/10/2009 15:45


j'ai apprécié cette belle brochette de quadras dénudés ....
sans rire, c'est un article superintéressant . J'ai ouï dire qu'on commence à recycler les bouchons de liège ; il serait temps d'y penser en effet !


fransua 05/10/2009 12:02


merci
cela m'a fait plaisir de l'écrire et de voir ses arbres aussi cet été


bouguira lilia 01/10/2009 22:03


J'ai aimé ton texte qui rend hommage à cet arbre millénaire
bises


fransua 02/10/2009 13:11


bonjour Lilia, contente de te voir et d'avoir de tes nouvelles


cyrianne 30/09/2009 21:31


J'ai lu ton article avec un grand intérêt pour m'être souvent interrogée en les voyant ainsi. Je te suis reconnaissante de ce petit exposé.
Bonne soirée, Fransua
Cyrianne


fransua 02/10/2009 15:41


j'ai pris plasir à le faire et j'ai appris en même temps plein de choses
Bises


fanfan 30/09/2009 21:21


chez nous sur la côte orientale  vers le sud,  on trouve ces chênes; ils sont déshabillés aussi , avec le liège , on fait beaucoup d'artisanat : des plateaux des coupes  ,des
chapeaux des verres .. une partie est envoyée en Sardaigne pour faire des panneaux isolants


fransua 02/10/2009 15:39


je connaissais ces arbres mais n'en avais jamais vu en vrai et surtout pas fraîchement déshabillés


Présentation

  • : L'atelier de Fransua
  • L'atelier de Fransua
  • : une présentation de mes créations, de mes photos, de mes poésies et autres écrits
  • Contact

Profil

  • Fransua
  •  L'écriture et à la peinture ont toujours été mes passions. J'ai commencé par écrire des poésies, puis à faire des collages avant de m'interesser à la peinture
  • L'écriture et à la peinture ont toujours été mes passions. J'ai commencé par écrire des poésies, puis à faire des collages avant de m'interesser à la peinture

Google-Translate-English to French Traduire français en Arabic Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Arabic Traduire français en Arabic Traduire français en Croatian Traduire français en Czech Traduire français en danish Traduire français en Dutch Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Korean BETA Traduire français en Norwegian Traduire français en Polish Traduire français en Portuguese Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA Traduire français en Spanish Traduire français en Swedish

Rechercher

Laissez une petite empreinte